"Un petit mot" des vacances

Date de l'Evènement: 
Dim, 02/07/2017 (Toute la journée)

Comment allez-vous créer l'événement cet été ? Drôle de question, comme s'il fallait obligatoirement s'exposer au monde en plus de s'exposer au soleil de l'été.

En dehors de fêter votre anniversaire au cœur de l'été si vous êtes né en juillet ou août, allez-vous être sauvé de la noyade ? Faire en un temps record l'ascension du Mont Blanc ? Résister aux piqûres d'une armée de frelons asiatiques ?

Si c'est le sensationnel qui a l'habitude de dominer l'actualité, je vous suggère une attitude plus discrète. Vous n'aurez pas votre photo dans le journal, mais vous aurez contribué à rendre moins morose et triste la vie de ceux qui ne partent pas en vacances en période estivale.

Je vous propose de vous asseoir à votre table et d'écrire. De vous donner le temps d'écrire à quelqu'un. Vous n'avez aucun talent pour ce genre de chose, vous craignez un peu la page blanche ou les fautes d'orthographe, eh bien, peu importe ! Lancez-vous ! Simplement, ne bâclez pas cette opération, car le destinataire sera toujours heureux et surpris de voir que vous aurez mis de l'amour et de l'enthousiasme dans les mots et les phrases que vous aurez choisis pour évoquer ce que vous vivez cet été.

Que vous soyez enfant ou adulte, vous pouvez écrire à une grand-mère isolée, à un ami dans l'épreuve, mais vous pouvez faire plus : l'été est une période difficile pour de nombreuses personnes âgées, handicapées, grands malades oubliés dans les hôpitaux qui sont souvent privés de visites qu'ils ont le reste de l'année. Osez leur écrire.

Vous ne les connaissez pas ? Cela n'a aucune importance. Votre lettre ou votre carte postale fera beaucoup plus de bien, et sera un événement, plutôt que les émissions et actualités télévisées regardées quotidiennement dans la solitude.

Ce geste d'attention sera un moment agréable pour eux. Un peu inattendu, surprenant. Il n'aura pas d'autre prétention que de dire : "Tu as du prix à mes yeux." C'est ce que le Christ dit aux hommes de toutes conditions à longueur d'année. Il nous choisit pour faire l'intermédiaire avec "les oubliés" des vacances.

Où écrire ? Questionnez les responsables du Sourire de SFX ou les aumôneries d'hôpital, ils sauront vous orienter vers les bonnes personnes après avoir été peut-être agréablement surpris de votre démarche !

Philippe Chauveau, diacre permanent