Viens Esprit Saint...

Nous nous trouvons dans ce temps intermédiaire qui sépare l’Ascension de la Pentecôte. Jésus est monté au ciel après s’être manifesté à ses disciples pendant quarante jours, un temps béni où Jésus se rend présent à ses disciples, les réconforte, les instruit et les prépare à la mission qui va être la leur. Quelle joie pour eux de le retrouver vivant et de découvrir sa vraie personne qu’ils n’avaient fait qu’entrevoir pendant les trois années passées avec eux. En effet, c’est seulement à certains moments, quand il accomplissait des miracles ou lors de la Transfiguration, que Jésus avait pleinement révélé sa divinité. Et voilà que, maintenant, il leur apparaît dans la lumière que son Père fait briller sur son visage et dans la force de son amitié.

La séparation d’avec leur Maître a dû être un temps difficile à vivre car ils se sont retrouvés seuls, sans la présence chaleureuse de Celui qu’ils aimaient tant, même si « leurs cœurs étaient tout brûlants » quand ils pensaient à Lui ou quand ils se réunissaient pour célébrer l’eucharistie. Nous vivons quelque chose de semblable dans le temps qui est le nôtre et où nous attendons le retour du Seigneur. À certaines heures, nous aimerions voir le Christ de nos yeux, pouvoir L’écouter et Lui parler. Or c’est la plupart du temps de manière voilée que nous percevons sa présence.

Il a fallu la Pentecôte pour que, de témoins peureux, les disciples soient transformés en missionnaires audacieux, capables de parcourir toute la Méditerranée pour annoncer la Bonne Nouvelle. Rien de tout cela n’aurait été possible sans l’Esprit Saint qui est descendu avec force et puissance sur les Apôtres et tous ceux qu’ils ont entraînés à leur suite. Nous aussi, nous avons besoin de l’Esprit Saint pour croire et aimer suivant la belle formule de Paul : « et l’Espérance ne déçoit pas car l’Amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Rm 5, 5). Chaque année, nous sommes invités à nous préparer à la fête de la Pentecôte en demandant le renouvellement du don de l’Esprit Saint sur nous et sur le monde qui nous entoure.

Nous pouvons prier avec les mots du pape François :
« Adressons-nous à l’Esprit Saint, feu d’amour qui brûle dans l’Église et en nous, même si souvent nous le couvrons de la cendre de nos péchés : ‘‘Esprit de Dieu, Seigneur qui te trouves dans mon cœur et dans le cœur de l’Église, toi qui conduis l’Église, façonne-la dans la diversité, viens ! Pour vivre, nous avons besoin de Toi comme de l’eau : descends encore sur nous et enseigne-nous l’unité, renouvelle nos cœurs et enseigne-nous à aimer comme tu nous aimes, à pardonner comme tu nous pardonnes ! Amen” . »

Paramètres de l'éditorial
Dimanche: 
13/05/2018 (Toute la journée)
Fête liturgique: 
7e dimanche du temps pascal - Année B
Nom de l'auteur: 
Père Jean-Louis de Fombelle
Carnet paroissial
Baptêmes: 
Mathilde DESTEFANIS
Obsèques: 
Germaine BIZON
Message: 

Pourquoi le prêtre dit-il “Élevons notre Coeur” ? Et pas “Levons nos téléphones pour faire des photos”. C’est une mauvaise chose !  [...] La messe n’est pas un spectacle, elle signifie aller rencontrer la passion et la résurrection du Seigneur. [...] Les sacrements et, en particulier, la célébration eucharistique sont les signes de l’amour de Dieu, la voie privilégiée pour Le rencontrer. Pape François, audience du 9 novembre 2017